Génome néandertalien (Les Grands Articles d'Universalis)

 

Universalis, une gamme complète de resssources numériques pour la recherche documentaire et l’enseignement.

ISBN : 9782341007092

© Encyclopædia Universalis France, 2017. Tous droits réservés.

Photo de couverture : © Marques/Shutterstock

Retrouvez notre catalogue sur www.boutique.universalis.fr

Pour tout problème relatif aux ebooks Universalis,
merci de nous contacter directement sur notre site internet :
http://www.universalis.fr/assistance/espace-contact/contact

 

Bienvenue dans ce Grand Article publié par Encyclopædia Universalis.

La collection des Grands Articles rassemble, dans tous les domaines du savoir, des articles :
   ·  écrits par des spécialistes reconnus ;
   ·  édités selon les critères professionnels les plus exigeants.

Afin de consulter dans les meilleures conditions cet ouvrage, nous vous conseillons d'utiliser, parmi les polices de caractères que propose votre tablette ou votre liseuse, une fonte adaptée aux ouvrages de référence. À défaut, vous risquez de voir certains caractères spéciaux remplacés par des carrés vides (□).

Génome néandertalien (Les Grands Articles d’Universalis)


Introduction

Paléoanthropologues et biologistes de l’évolution humaine ont assisté en 2010 au déchiffrage d’une partie du génome néandertalien. Cette lignée humaine, qui a peuplé l’Asie de l’Ouest et l’Europe pendant 400 000 ans, a disparu il y a environ 30 000 ans. Elle est considérée comme la plus proche de la lignée de l’Homme moderne, seul survivant de toutes les espèces humaines ayant existé. Mais on estimait que les Néandertaliens n’avaient pas significativement contribué à la diversité génétique des Hommes modernes. L’équipe internationale dirigée par Svante Pääbo de l’Institut Max-Planck (M.P.I.) de Leipzig (Allemagne) a réussi le tour de force technique de rassembler en un génome unique des fragments d’ADN extraits d’ossements appartenant à trois Néandertaliens de la grotte de Vindija (Croatie) et datant de 33 000 et 44 500 ans. La comparaison de ce génome avec